Travaux de restauration des Murs à Pêches, la Ville s'engage à un niveau jamais atteint !

Conseil municipal du 7 juillet 2021

Intervention d'Anne-Marie Heugas sur la délibération sur l'approbation de la programmation des travaux de restauration des Murs à Pêches sur la période 2021-2025 et de la demande d'une subvention en investissement auprès de la Région Île-de-France



Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs mes chèr·e·s collègues,

Mesdames et Messieurs les Montreuilloises et les Montreuillois,


Notre groupe municipal EELV Montreuil écologie se félicite de cette délibération. En effet, avec cette demande de subvention visant à une programmation de près d’1,5 millions sur 5 ans pour la restauration des Murs à pêches, la Ville s'engage à un niveau jamais atteint jusqu’ici.


Il est clair que la budgétisation de 100 000 euros pour ces travaux de rénovation des murs depuis maintenant plusieurs années a constitué un levier judicieux permettant de chercher des financements complémentaires pour amplifier cette restauration des Murs.

On le sait, le site des Murs à Pêches constitue un patrimoine architectural et paysager d'une richesse exceptionnelle, qui rend visible l'histoire horticole de Montreuil.

C'est un espace vert de 38 hectares qui constitue une rareté dans la Métropole, et qui le rend d'autant plus important.


Pour la biodiversité d'une part, et parce que la végétation permet de maintenir des îlots de fraîcheur dans notre Ville d'autre part. Quand on sait que sans virage conséquent des politiques publiques, les températures de la canicule de 2003 correspondront à des étés moyens à la fin du siècle, maintenir des espaces verts en Ville reste un objectif primordial, pour ne pas dire un enjeu de santé publique !


Pour mémoire en février 2001 Dominique Voynet, alors ministre de l’Environnement, avait permis le classement de 8,5 hectares afin de faire face à la menace de constructions à l’époque.


La Région a attribué en 2020 le label de patrimoine d’intérêt régional aux Murs à Pêches suite à notre demande, ce qui nous permet de demander aujourd'hui une aide équivalent à 30 % du montant des travaux. Le montant total espéré de dons et subventions pour ces travaux, de près d'1,5 millions sur 5 ans, est donc conséquent !


Nous, élu·e·s écologistes de Montreuil, avons toujours considérés que les Murs à Pêches constituaient à la fois un patrimoine à protéger contre la pression foncière et un lieu à ouvrir à tous·tes les Montreuillois·es.


Cette restauration permettra d'entretenir et de mettre un frein à la dégradation des murs dans les espaces permettant de faire vivre les murs à pêches. C'est donc un soutien pour que les activités déjà en cours puissent perdurer : développement de micro fermes, jardinage, Sentiers de la Biodiversité permettant un cheminement du public, et maintient des parcelles investies par les associations.


Il nous paraît également positif que ce programme ait été l’objet de concertation avec les acteurs et les actrices impliqué·e·s dans les Murs à Pêches, dans un esprit de co-construction de l’avenir du site.


Je salue au passage l'attribution dans une prochaine délibération d'une subvention pour un projet d'exposition photographique d’un montant de 1 400 € à l’association « Les Murs à Pêches », qui n’a cessé de défendre cet espace unique depuis près de 30 ans.


Nous saluons également la subvention exceptionnelle de 7 500 euros attribuée à la « Fédération des Murs à Pêches ». Cette fédération permet aujourd'hui de créer du commun dans le quartier des Murs à Pêches en faisant dialoguer les initiatives, les usagers et les actrices et acteurs présent·e·s sur le site. L'organisation d’événements communs, comme le festival des Murs à Pêches, en est l'un des moyens. Et l'on sait que les évènements festifs peuvent permettre de rassembler et de créer du lien.


Je vous remercie,





Liens utiles
Qui fait quoi ?
Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon