© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Mireille Alphonse : « Notre territoire vise le label Cap Cit’ergie »

14/05/2018

Est Ensemble a signé en avril 2018 avec l’Ademe un contrat formalisant son engagement dans cette démarche qualité appliquée à la politique énergétique et climatique du territoire.

 

Le territoire Est Ensemble se lance dans une démarche Cit’ergie, appellation française du label European energy award qui récompense les collectivités engagées dans un processus de management de la qualité, appliqué à la mise en œuvre de leur politique de l’énergie. Un contrat en ce sens a été signé le 10 avril 2018 entre l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et Est Ensemble, qui est aujourd’hui l’une des six collectivités franciliennes engagée dans ce processus (131 en France).

 

 

Lancement de la démarche Cit’ergie avec l’Ademe, le 10 avril 2018, au salon de l’Amif. © DR

 

Le label distingue trois niveaux de performance (Cap Cit’ergie, Cit’ergie et Cit’ergie Gold). « Nous visons, dans un premier temps, l’obtention du label Cap Cit’Ergie en janvier 2019 », précise Mireille Alphonse, vice-présidente (EELV) chargée de l’environnement et écologie urbaine. Début 2017, les élus d’Est Ensemble ont adopté à l’unanimité un plan climat air énergie territorial (PCAET) se déclinant en 43 fiches actions. « Notre objectif est désormais non seulement de le mettre en œuvre, mais aussi d’évaluer ces actions, de pouvoir les faire évoluer si nécessaire et de mesurer les résultats en matière de gaz à effet de serre, de pollution de l’air, d’accès à l’énergie pour tous, pour rendre des comptes à nos concitoyens », explique l’élue qui précise : « Cit’ergie est un outil de l’Ademe exactement conçu pour cela. Il est construit comme une démarche qualité, pour mesurer les progrès d’année en année et les freins restant à lever. »

 

Mais pour la vice-présidente à l’environnement d’Est Ensemble, l’intérêt de la démarche est aussi qu’elle « permet de faire travailler de façon transversale les différents élus et les différents services, dans des domaines aussi divers que l’habitat, l’aménagement, le transport, le développement économique, l’emploi-insertion… »

 

Soutien de l’Ademe

En avril, six ateliers ont été organisés dans chacun des grands domaines d’intervention (planification du développement territorial, patrimoine, énergie-eau-assainissement-déchets, mobilité, communication, coopération) pour une mise à jour du PCAET. Un comité de pilotage de ce plan doit ensuite être organisé en mai, « avec évaluation des scores effectifs et des scores programmés », précise l’élue. Il s’agit d’élaborer une stratégie et de déposer la demande de label Cap Cit’Ergie (le premier niveau), que le territoire espère obtenir début 2019.

 

 

 

« Nous souhaitons mesurer les résultats de notre Plan climat air énergie pour rendre des comptes à nos concitoyens », explique Mireille Alphonse, vice-présidente (EELV) à l’environnement et écologie urbaine d’Est Ensemble. © Est Ensemble – Guillaume Le Baube

 

 

Cette démarche s’inscrit dans la continuité du contrat d’objectif territorial énergie climat (Cotec) qu’Est Ensemble a signé en septembre 2017 avec l’Ademe, une convention de partenariat lui assurant un accompagnement à la fois technique et financier (450 000 euros) sur trois ans pour consolider l’ensemble de sa démarche air-énergie-climat. « Pour le label Cit’ergie, nous allons travailler dans trois domaines : l’exécution et le suivi du PCAET ; le lancement de projets d’économie circulaire et la sensibilisation du public », annonce Mireille Alphonse.

 

Recycler les déchets de chantier

En matière d’économie circulaire, une attention particulière sera portée aux déchets issus du bâtiment sur un territoire qui compte pas moins de dix ZAC en cours de construction, cinq quartiers en renouvellement urbain et sera doté de cinq nouvelles stations de métro avec le prolongement de la ligne 11. La création d’un nouveau réseau de chaleur géothermique qui concernerait les communes de Pantin, du Pré-Saint-Gervais et des Lilas est également aujourd’hui à l’étude.

Dans le domaine de l’animation et de la sensibilisation du public, le territoire entend poursuivre deux programmes phares déjà engagés : les Défis EcoMomes organisés avec les centres de loisirs et le Défi Familles à énergie positive. A la clef, « des économies d’énergie de l’ordre de 20 % pour les familles engagées », se réjouit l’élue.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles