© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Sectorisation, éducation, droits des femmes : l'intervention de Rachid Zrioui au Conseil Municipal du 7 mars 2018

08/03/2018

 

 

Monsieur le maire, chers collègues,

Montreuilloises, Montreuillois,

 

 

L'éducation, première compétence de la commune pour ce qui est des écoles élémentaires, est pour nous un enjeu essentiel.

 

L'ouverture pour la  rentrée de septembre 2018 de deux nouveaux groupes scolaires – maternelle et élémentaire Marceau d'un côté, maternelle et élémentaire Louis et Madeleine Odru de l'autre, nous conduit donc, entre autres raisons, à revoir la sectorisation.

 

Une nouvelle sectorisation, c'est à chaque fois un défi.

Un défi pour notre administration et pour notre collègue adjointe à l'éducation Dominique Attia que je veux remercier ce soir pour le travail accompli, dans une large concertation.

 

Un défi également pour les familles montreuilloises et la communauté éducative, qui doivent à la fois légitimement faire valoir leurs points de vue individuels

 

mais aussi accepter l'exigence d'une répartition qui serve l'intérêt commun.

 

Ainsi, la concertation large et inclusive, telle que celle qui a été menée tout au long du processus, a permis d'éviter un surplus de stress pour les parents.

 

Penser une nouvelle sectorisation, c'est aussi penser aux temps de trajets et permettre aux élèves d’être affectés à des écoles atteignables, avec des trajets courts et sécurisés par rapport aux voitures.

 

Par exemple, choix a été fait d'éviter au maximum de faire traverser la rue de Paris par les enfants. 

 

Car plus globalement, nous sommes persuadés que la mixité sociale favorise la réussite de chacun.

 

L'école, c'est aussi ce lieu de rencontre et d’échange. Nous devons agir pour que cette réalité perdure.

 

Nous voulons une école qui vise à former des individus autonomes et des citoyens responsables, capables de comprendre et de faire leurs, les valeurs fondatrices de la République : la liberté, la fraternité, et puis bien sûr l'égalité;

 

Égalité qui nous tient vous le savez, particulièrement a cœur, ...notamment en cette veille du 8 mars: Journée internationale pour les droits des Femmes.

 

Effectivement comment ne pas évoquer et saluer ce soir, le combat pour l'égalité femme-homme.

 

Ce ne sont pas les exemples qui manquent pour illustrer la dureté des inégalités qui subsistent entre les femmes et les hommes.

 

Ainsi alors que l'actuelle politique migratoire pose de nouveaux obstacles a un droit d'asile déjà très difficile a obtenir, rappelons que près de la moitié des 244 millions de migrants dans le monde sont des femmes.

 

De nouvelles recherches, menées notamment par Amnesty International, ont montré que les femmes et les jeunes filles sont particulièrement exposées à des violences, à des agressions, à l’exploitation et au harcèlement sexuel... Et ce à toutes les étapes de leur trajet !

 

D'autre part, en France aujourd'hui les rapports de domination sont encore extrêmement présents. En 2018, le salaire des salariées femmes demeure autour de 20% moins élevés que celui des hommes !

Et quand bien même les salaires seraient égaux, nous voyons bien que les postes à responsabilités sont majoritairement confiés aux hommes !

 

Heureusement, l'actualité récente a été marquée par la progressive libération de la parole de nombreuses femmes victimes de violences. Mais rappelons qu'une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint ... Montreuil étant toujours douloureusement endeuillée par le féminicide de Mariama Kallo fin décembre.

 

Le combat pour l'égalité doit donc continuer et se décliner a tous les niveaux.

 

Ainsi, à Montreuil, le travail fait au sein de la majorité permet de prendre notre part, aux côtés de Riva Gherchanoc, adjointe déléguée à l'égalité femme / homme, à la lutte contre les violences faites aux femmes et à la lutte contre les discriminations.

 

A ce titre, le travail commun mené par la Direction des Ressources Humaines et la Mission Droits des femmes a abouti à l’élaboration d’un rapport en matière d’égalité entre les femmes et les hommes au sein de la Ville. Il en va aussi de la Direction des Sports qui, sous la houlette d'Anne-Marie Heugas, adjointe aux sports, va mettre en place un budget genré pour s'attaquer concrètement aux inégalités. Ce sera également le cas pour la jeunesse.

 

Le 8 mars c'est donc la journée internationale de luttes pour les droits des femmes du monde entier.

 

Pour nous, élus de Montreuil écologie, l’égalité entre les femmes et les hommes est incontournable et ce n’est pas seulement une affaire "de femmes", c’est l’affaire de toutes et tous !

 

A nous, femmes et hommes, d'être mobilisés, combatives et solidaires, pour imposer une autre société !

 

Je vous remercie

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles