© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Voeu pour la libération de Salah Hamouri : l'intervention de Rachid Zrioui

14/12/2017

Conseil du 13 décembre 2017

Monsieur le Maire, cher-e-s collègues, Mesdames, Messieurs,

 

Salah Hamouri, franco-palestinien de 32 ans, père d’un jeune enfant français, après 7 ans passés en prison entre 2005 et 2011 a de nouveau été arrêté cet été, en pleine nuit, par l’armée israélienne, sans aucun motif d’accusation.

 

Soupçonné d’appartenir à une « organisation politique ennemie », il est placé depuis en détention administrative pour une durée reconductible de 6 mois, sur ordre signé d'Avigdor Lieberman, ministre de la défense et figure de l’extrême-droite israélienne... celui-là même qui en 2011 avait proposé de "transporter les prisonniers palestiniens en autocars jusqu'à la mer Morte pour les noyer" !

 

Salah Hamouri, défenseur des droits de l’homme, fait partie de l’association de défense des prisonniers palestiniens Addameer où il effectuait son stage de recherche afin d’obtenir son master en droit. Comme l'explique le voeu qui vous est proposé, il n'a rien d'un criminel !

 

Pour les élus du groupe Montreuil Ecologie, cet acharnement injustifié sur la famille de Salah Hamouri par les autorités israéliennes n’est plus tenable et il est urgent que les autorités diplomatiques françaises obtiennent la libération de Salah Hamouri ainsi que l’amélioration de la situation familiale de ce couple et de leur jeune enfant.

 

Montreuil, ville solidaire et engagée, a été, est et doit rester le relais des associations qui luttent pour le respect du droit international et du droit des prisonniers politiques palestiniens.


Pour toutes les raisons évoquées, nous appelons le Conseil Municipal à adopter ce voeu.

Je vous remercie,

 

Voeu adopté pour la libération de Salah Hamouri

 

La ville de Montreuil, profondément attachée au respect des droits de l’Homme, du droit international et à la culture de paix, est engagée de longue date dans des actions de coopération internationale et de solidarité. Nous favorisons le développement local et soutenons une paix juste et durable dans le monde.

Notre Ville est engagée depuis 2005 dans une coopération avec le village palestinien de Beit Sira, soutient des projets d'aide au développement et multiplie les échanges entre habitants de Montreuil et de notre ville jumelle.

Les résolutions de l'Organisation des Nations Unies, les rapports d'Organisations Non Gouvernementales (ONG) et les témoignages de nos homologues palestiniens de Beit Sira attestent d'atteintes graves aux droits de l'Homme commises dans les territoires palestiniens.

Salah Hamouri, avocat franco-palestinien de 32 ans, travaillait pour une ONG qui agit pour la défense des prisonniers palestiniens et les droits humains. Ce père de famille, marié, a été arrêté arbitrairement le 23 août 2017, à son domicile de Jérusalem-Est par l’armée israélienne. Il a depuis son arrestation Depuis son arrestation, il a été placé en détention administrative, tel qu'ordonné par Avigdor Liberman, ministre israélien de la Défense. Ce recours à la détention administrative, comme pour des milliers d'autres prisonniers palestiniens, est un déni de droit, car il empêche les prisonniers de connaître les fondements de leurs incarcérations et d'avoir tout simplement droit à un procès équitable. Salah Hamouri est actuellement condamné à six mois de détention administrative, une peine qui peut être prorogée indéfiniment, sans qu'aucune charge ne soit officiellement retenue contre lui et sans que ses avocats n'aient accès à son dossier.

Salah Hamouri a déjà perdu six années de sa vie entre, 2005 et 2011, dans les geôles israéliennes, suite à la décision d'un tribunal militaire l'accusant d'une tentative d'attentat, sans qu'aucune preuve ne vienne étayer le dossier d'inculpation.

La nouvelle mise en détention de notre compatriote Salah Hamouri, contrevenant aux principes du droit international, nourrit un fort sentiment d'injustice. L'incompréhension est profonde parmi la population montreuilloise soucieuse du respect des droits de l'Homme et des engagements internationaux, parmi les Montreuillois ayant participé au projet d'échange avec Beit Sira, ainsi que toutes les associations locales œuvrant pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens.


 

Le 25 octobre, le quai d'Orsay, par la voix de sa porte-parole, s'est dit préoccupé par le sort de Salah Hamouri et a dénoncé « l’utilisation abusive et systématique de la détention administrative » par l’État israélien.


 

Cela fait aujourd’hui 112 jours de trop que Salah Hamouri est privé d'un de ses droits élémentaires, sa liberté !


 

Les élu-e-s de Montreuil, réunis en conseil municipal le 13 décembre, appellent officiellement M. le président de la République, Emmanuel Macron, et son ministre des Affaires étrangères à œuvrer pour la défense de Salah Hamouri, à agir pour que sa famille puisse lui rendre visite et à demander publiquement et explicitement sa libération, comme l’État Français s'honore de le faire pour chacun de nos concitoyens victimes de l'arbitraire de part le monde !

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles