© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Rapport Développement Durable : intervention d’Ibrahim Dufriche-Soilihi au Conseil Municipal du 1er février 2017

02/02/2017

Comme chaque année, j’ai le plaisir d’inviter notre Conseil municipal à prendre connaissance du Rapport sur la situation du développement durable.

 

Vous le savez, le développement durable est une préoccupation constante qui traverse l’ensemble des politiques publiques dans notre ville.

 

En matière de développement durable, l’année 2016 aura été marquée par plusieurs démarches fortes, je n’en citerais ici que quelques unes :

 

Sur le plan de la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables :

► Depuis 2011, la ville de Montreuil contribue au financement de travaux de rénovation énergétique de l’habitat privé à travers l’octroi d’une aide financière aux travaux. Depuis le lancement de cette aide, 42 rénovations ont été réalisées, et 19 sont en cours d’instruction.
83 copropriétés montreuilloises, dont 18 nouvelles copropriétés en 2016, sont suivies par MVE, représentant ainsi 2 248 logements, soit une augmentation de 20 % par rapport à l’an passé.

► Contre la précarité énergétique : En partenariat avec le service Solidarités du CCAS de Montreuil, avec l’épicerie solidaire et MVE (Maîtrisez votre énergie) se sont poursuivies en 2016 les activités de mobilisation des publics au travers la mission spécifique de la lutte contre la précarité énergétique.

► Énergies renouvelables :La mise en service du réseau de chaleur géothermique notamment, avec le raccordement programmé de la ZAC Boissière-Acacia.
Inauguré le 7 décembre 2016, ce réseau de chaleur va ainsi permettre d’alimenter en eau chaude et chauffage jusqu’à 10 000 logements à terme, sur différents quartiers mitoyens de Montreuil, Rosny-sous-Bois et Noisy-le-Sec. Valorisant au maximum une énergie renouvelable locale et non polluante, ce réseau permettra d’économiser les émissions de gaz carbonique .

Sur la nature en ville et la biodiversité :
► La ville de Montreuil a reçu en septembre 2016 trois « Libellules »dans le cadre de sa participation au concours « Capitale Française de la biodiversité 2016 ». Ce prix récompense une nouvelle fois l’engagement de la collectivité en faveur de la biodiversité : abandon des pesticides au service Jardin et Nature en Ville avec la gestion raisonnée, développement des jardins collectifs, gestion des eaux pluviales, programme d’éducation à l’environnement
Montreuil a également remporté le prix des villes lors de la 35e édition du Salon départemental du jardinage qui s’est déroulée à Villemomble du 23 au 25 septembre. Ce prix récompensait la plus belle scène de jardin composée sur le thème : le jardin suspendu.
Plus de 500 plantes ont été utilisées et mises en valeur. L’ensemble des végétaux utilisés a ensuite été replanté sur la place Jules Verne.

– Prix Ville Fleurie 3e fleur : le 12 avril au Salon des Maires d’Île-de-France, la Ville a reçu le prix de la 3e fleur. Le jury a apprécié les efforts pour développer la nature en ville et associer les habitants aux projets :
création du jardin de l’école Hessel Zéfirottes, jardin partagé de la Cité de l’Espoir, rénovation participative du square Papa Poule, lettre Coup de Pouss’, Zérophyto :
tout cela a convaincu le jury de professionnels.

Je profite de cette série de récompenses pour adresser nos plus vifs remerciements et nos félicitations aux services et aux agents des espaces verts.

► Le 17 septembre nous avons inauguré la maison des Murs à Pêches
Ce nouvel espace d’information et d’orientation conçu comme une nouvelle porte d’entrée d’un site patrimonial exceptionnel, témoin du passé horticole de Montreuil. Cette maison deviendra un lieu d’accueil, d’animation et de découverte des murs à pêches à travers ses dimensions sociales, agriculturelles, économiques, son habitat et sa biodiversité. 

► Le développement des jardins partagés
En 2016, il existe 31 jardins partagés à Montreuil. Un jardin a été ouvert, le Jardin Condorcet. Celui de la Cité de l’Espoir a été agrandi.

► Végétalisation participative

Dans le cadre du projet « On sème à Montreuil », une dizaine de nouveaux projets de plantations de trottoirs ont été réalisées en 2016. Certaines de ces plantations s’inscrivent dans le budget participatif .

► D’ailleurs, un cinquième des projets du budget participatif a été réalisé en 2016.
Au total, 620 000€ ont été dédiés au budget participatif en 2016,
parmi les projets, de nombreux projets d’aménagements d’espaces verts participatifs

parmi les autres programmes :

► Avec l’ouverture de deux nouveaux composteurs collectifs à Boissière et au Morillon, Montreuil comptait en 2016 cinq composteurs repartis dans les différents secteurs de la Ville.

► Déplacement et Mobilités :
Montreuil a implanté 14 stations Autolib, créant ainsi 84 places équipées et dédiées à l’autopartage en trace directe, afin d’augmenter l’offre alternative à la possession de la voiture

► Un label développement durable et une démarche anti-gaspi a été mise en place au collège Berthelot, collège qui s’est engagé en 2016 en effet, dans un projet de gestion des déchets. Un diagnostic de la production de déchets du collège a été effectué au cours du dernier trimestre de l’année.( et cela semble encourageant…)

Sur le plan du Soutien de l’économie sociale et solidaire

Montreuil a co organisé avec Est ensemble, en mars les Assises de l’économie sociale et solidaire,
puis les 4 et 5 novembre, une série d’initiatives autour de l’économie sociale et solidaire (ESS) sous la bannière de « Est’ploration Positive ».
Objectif: mettre en relation les entrepreneurs de l’ESS du territoire avec des entreprises classiques et faire connaître ce modèle entreprenarial aux Montreuillois.
Organisée sur deux journées, l’événement a rencontré un succès franc auprès des professionnels ( 500 participants) et des habitants ( 600 participants),

Pour terminer ; les efforts consenties-
Sur le plan de l’administration éco-responsable

Poursuite de la politique d’achats durables

Le maintien du questionnaire développement durable dans les marchés renouvelés, ou en cours de passation, en particulier en ce qui concerne : la qualité des produits, la politique de transport, la gestion des déchets, la politique de développement durable des entreprises.
Autrement dit notre Ville continuent à développer le recours à des produits durables.

Par exemple, la Ville passe actuellement un marché public de performance énergétique en vue du renouvellement de l’éclairage public.
Nous mettons en place un plan lumière visant à réduire significativement la consommation d’électricité ainsi que les émissions de gaz à effet de serre (GES) associées

► Enfin , La phase 1 de la révision du PLU : c’est la construction préalable du projet de ville , le PADD (Plan d’aménagement et de Développement Durable).

Dans le cadre de la refonte du PADD, nous avons donc organisé en Octobre, un atelier sur le thème « Transition énergétique, agriculture urbaine et nature en ville »
Nous le verrons dans la prochaine délibération, la transition écologique est au cœur du PADD de la ville…

…Ainsi que le confirme le travail effectué tout au long de l’année avec le Conseil local de la transition :
En effet, en 2016, cinq CLT ont été organisés dans des lieux différents de la vlle, associant de nombreux montreuillois.

On le voit : Chers Collègues, Montreuilloises te Montreuilois,
Ce rapport annuel confirme le haut niveau d’engagement de la ville dans la transition écologique,
un engagement inscrit avec force dans le plan d’aménagement et de développement durable,
et que nous entendons traduire de manière toujours concrètes, dans les politiques mises en œuvre au service des habitants.

 

Je vous remercie

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles