© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Fermeture de « l’Atelier » : la Droite de Valérie Pécresse porte un coup dur à l’ESS !

18/01/2017

 

Le centre de ressources régional de l’économie sociale et solidaire (ESS) a annoncé en janvier la fermeture définitive de « l’Atelier » après huit ans d’existence. Ce centre de ressources de l’ESS, devenu le pivot de la croissance du secteur de l’ESS en Ile-de-France, avait été mis en place par la précédente majorité de gauche. Il avait fortement contribué à faire connaitre l’ESS à l’échelle régionale, poussé la sensibilisation des jeunes à l’ESS et soutenu de nombreuses initiatives.

 

Les élu-e-s écologistes et citoyen-ne-s de Montreuil déplorent cette décision qui n’est que la conséquence logique de la fin de la subvention versée à l’organisme associé à la Région Ile-de-France, décidée par Valérie Pécresse. Aujourd’hui, ce sont donc des centaines de porteurs de projets ESS perdus en rase campagne et des salariés à l’avenir professionel plus qu’incertain : ils se retrouvent sans l’accompagnement et sans les subventions pour continuer leurs projets ! La Droite, sous prétexte d’économies budgétaires, porte ainsi un coup dur à un secteur d’avenir florissant et qui attire pourtant de plus en plus d’entrepreneurs désireux d’inventer un nouveau modèle de développement économique. Halte à la régression économique, sociale et écologique !

 

Pour lutter contre le chômage et engager clairement la transition écologique et sociale de notre économie, seule compte la volonté politique : c’est le choix que nous faisons à Montreuil depuis de nombreuses années, grâce notamment à l’implication des élu-e-s écologistes et citoyen-ne-s, en responsabilité. Les Assises de l’économie sociale et solidaire et les rencontres Estplorations positive, organisées l’année dernière en sont un bon exemple : Montreuil accueille sur son territoire près de 500 structures, associations, entreprises ou SCOP du secteur de l’ESS. Cela représente près de 5000 emplois ! Aux côtés d’Est Ensemble et de l’implication des agents, notre ville, à l’image de la Seine-Saint-Denis, est un territoire particulièrement fertile en ESS. Pour Ibrahim Dufriche-Soilihi, premier adjoint au Maire délégué à l’ESS, « il faut favoriser la rencontre entre les acteurs, promouvoir de nouvelles solidarités entre les structures, s’interroger sur les mutualisations possibles, et accompagner au mieux les porteurs d’initiative ». S’engager concrètement pour l’emploi, pour une économie qui a du sens : c’est en ce sens que les élu-e-s écologistes et citoyen-ne-s apportent leur soutien à tous les acteurs impliqués dans le projet de l’Atelier et au monde de l’ESS en Ile-de-France.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles