© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

La Maison des Babayagas : un projet d’innovation sociale

16/03/2016

 

 

 

La Maison des Babayagas, rue de la convention, à Montreuil

Créée en 1999, l’association de la Maison des Babayagas s’est constituée autour d’un projet original et novateur. La Maison des Babayagas de Montreuil est un projet imaginé par des femmes retraitées et engagées. A l’origine, des militantes féministes animées par le même désir de vieillir autrement et d’inscrire leur cheminement jusqu’à son terme dans un compagnonnage solidaire. Au lieu d’être réduites à l’isolement, elles souhaitent continuer à avoir une vie active et riche sur le plan citoyen. Le projet s’articule autour de 5 piliers : féminisme, solidarité, autogestion, citoyenneté et écologie.

Le concept de ce lieu de vie : l’auto-gestion des résidentes basée sur l’entraide et la solidarité avec l’idée que des personnes peuvent collectivement prendre en charge leur vie dans un espace totalement ouvert sur la ville et la société. Une initiative qui pose un regard différent sur le vieillissement en considérant en premier lieu ses capacités d’intervention et d’autonomie et non ses fragilités et ses dépendances. « Il faut inventer d’autres solutions pour accompagner le vieillissement» ; « La Maison des Babayagas démontera que la vieillesse n’est ni une pathologie, ni un naufrage mais que c’est l’âge de la pleine liberté », comme le disait Thérèse Clerc.

 

 

Lors de la cérémonie du 16 janvier 2016, où la Maison des Femmes a été renommée Maison des Femmes « Thérèse Clerc »

 

Le projet est innovant sur le plan :

Social: Les Babayagas, l’OPHM, la Ville de Montreuil et les partenaires financiers ont travaillé à un véritable projet d’innovation sociale pour aboutir à la construction, en plein cœur de la ville, d’une maison de 25 logements sociaux autogérés et écologiques. Le projet est cité à titre d’exemple dans toute l’Europe, notamment dans le monde de l’habitat.

Intergénérationnel : Les locataires s’apportent une aide quotidienne mutuelle : celles du troisième âge aidant les plus âgées. De plus, sur les 25 logements, 4 seront dédiés à des jeunes gens pour développer le principe intergénérationnel d’entraide et de solidarité.

Economique : En contribuant au fonctionnement interne de la résidence, les locataires limiteront le recours aux services à la personne payants, réduisant d’autant les coûts et les frais personnels.

de l’ouverture sur l’extérieur : Le lien social est favorisé par la mise en place d’activités culturelles et sociales pour les habitants du quartier. Des locaux communs associatifs, situés au rez-de-chaussée, sont prévus pour favoriser les rencontres avec les habitants. Un jardin potager viendra compléter l’ensemble pour l’organisation d’activités de jardinage ludiques ou pédagogiques.

Ecologique : La Maison des Babayagas a été construite avec un impératif d’économie d’énergie et de respect de l’environnement. La résidence répond aux critères du label Qualitel BBC Effinergie (Bâtiment Basse Consommation), auquel s’ajoute l’obtention de la Certification Habitat et Environnement pour réduire au maximum les charges locatives. Dans son fonctionnement, les locataires veillent particulièrement à une gestion rigoureuse de l’eau, des énergies, des déchets.

 

Les dates clés du projet
1999 : Création de l’association des Babayagas
2003-2005 : Suite à la canicule, la municipalité promet un terrain et un soutien au projet.
2008-2009 : La nouvelle municipalité reprend le projet. L’Office Public de l’Habitat Montreuillois assure la maîtrise d’ouvrage. L’Etat, le Conseil général et le Conseil régional décident tour à tour de soutenir et de financer le projet. Animation d’une trentaine de réunions de travail entre l’association, l’OPH Montreuillois, la Ville et l’architecte. La Ville et l’OPH Montreuillois rencontrent dans le même temps chacun des financeurs pour défendre le projet. La Ville de Montreuil vote en Conseil municipal la cession du terrain du 6-8 rue de la convention.
2010 : Dépôt, instruction et délivrance du permis de construire après le vote par le Conseil d’administration de l’OPH Montreuillois.
2011 : Lancement des travaux et pose de la première pierre.
Pour la construction de l’immeuble, la Ville de Montreuil a apporté son concours financier à hauteur de 612 000 € conformément à la délibération de son Conseil Municipal du 17 novembre 2011.

2012 : Inauguration de la Maison des Babayagas.
A travers une convention de partenariat, l’Association « La Maison des Babayagas », la Ville de Montreuil et l’Office Public de l’Habitat Montreuillois ont décidé ensemble de favoriser le développement d’une nouvelle forme d’habitat dans le logement social à destination des personnes âgées et d’offrir une alternative à l’hébergement.
Depuis 2014, dans la continuité et la même volonté politique forte du précédent mandat, des rencontres et réunions de travail ont lieu régulièrement entre l’OPHM, la Ville et les élu-e-s thématiques de la majorité municipale,

 

La Ville continuera à accompagner tout au long de son développement, en particulier sa dimension d’ouverture sur le quartier et sa contribution à une politique locale innovante dans le cadre de l’animation des locaux collectifs de la Maison.

 

Roselyne Rollier, présidente de la Maison des Femmes, lors de l’hommage rendu à Thérèse Clerc de la part de la municipalité le 11 mars 2016

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles