© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Décès de Thérèse Clerc, communiqué du groupe des élu-e-s.

16/02/2016

C’est avec tristesse que les élu-e-s écologistes du groupe « Ensemble pour Montreuil » apprennent le décès de Thérèse Clerc.

 

Thérèse, en raison de son combat féministe et de ses engagements était une figure de la vie et de l’histoire de Montreuil. Celle qui a osé s’engager à contre-courant dans les mouvements féministes, anticolonialistes et humanistes, n’a jamais renoncé à la lutte pour l’émancipation. A Montreuil, où elle avait élu domicile depuis 40 ans, elle a bien sûr fondé la « Maison des Babayagas », lieu de vie autogéré, maison citoyenne et écologique pour changer « l’imaginaire social de la représentation des vieux » et inauguré en 2013 par Dominique Voynet. C’est d’ailleurs dans ce même lieu que son projet, l’UNISAVIE, l’UNiversité du SAvoir du VIEillir autrement se concevait comme une université populaire, ouverte à tou-te-s. Si sa vie se mêlait à celles de toutes les femmes qui ont lutté et luttent encore pour l’égalité et contre le patriarcat, Thérèse Clerc avait l’anticapitalisme chevillé au corps, était présente sur tous les fronts, et nous nous en souvenons avec une immense fierté de son adhésion aux Verts entre 1997 et 2001. Aujourd’hui, reste bien sûr le souvenir encore vibrant d’une femme à l’optimisme inépuisable. C’est d’ailleurs en ce début d’année que l’association de la « Maison des Femmes », lieu fondé en 1997 par la militante alors âgée de 70 ans et ouvert aux femmes de tous âges, celles victimes de violence, en insertion ou en réinsertion, a choisi, avec le soutien appuyé de la municipalité, de se renommer « Maison des Femmes Thérèse Clerc ».

 

L’ensemble des élu-e-s écologistes adresse ses condoléances à la famille et tient à témoigner de son affection pour tou-te-s les proches.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles