© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Transition écologique à Montreuil – Interventions d’Ibrahim Dufriche-Soilihi au conseil municipal du 04.11.2015 : 4 délibérations spéciales COP 21

05/11/2015

Adoption des principes de fonctionnement du Conseil local de la transition

Vous le savez, une réunion de préfiguration de cette instance s’est tenue le 30 mai dernier, en présence de nombreux acteurs montreuillois de la transition écologique,

Cette délibération officialise donc la création du Conseil local de la transition

Le Conseil local de la Transition vise à soutenir et amplifier la dynamique de transition environnementale et sociale du territoire

Sa création répond à l’enjeu n°9 du Plan Climat Energie Territorial qui prévoit de « sensibiliser et d’associer les Montreuillois aux enjeux du climat et de l’énergie » notamment au travers d’une « démarche participative de transition énergétique du territoire »

La mobilisation est forte en cette période autour de la ,COP 21 ; nous ne voulons pas qu’elle retombe, le CLT est un moyen d’inscrire l’action en matière de transition écologique, dans la durée.

Cette instance est donc la mise en réseau des acteurs de notre territoire, qui pourra être le lieu d’échanges, qui pourra faire jouer a plein les complémentarités des acteurs.

la Ville vient donc en appui à cette démarche pour permettre au CLT de rassembler les acteurs locaux, de co-construire des projets, de donner de la visibilité aux réalisations et de favoriser l’action concrète.

 

 

Programme de végétalisation participative

Il s’agit là d’une délibération qui est un axe fort de la politique de la ville en faveur de la biodiversité.

Cette dans cette perspective, ainsi que dans un but de préservation de la santé des habitants et des agents communaux, qu’a l’exception du cimetière a été arrêté l’usage des pesticides

A l’instar d’autres villes comme Paris, Lyon, Rennes, Bordeaux, Lille…., Montreuil a donc mis en place le programme « On sème a Montreuil » qui vise à permettre aux habitants de développer des projets collaboratifs, comme par exemple les jardins partagés, ou dans des espaces publics.

Nous avons tenu il y a quelques jours en Mairie, la deuxième rencontre des jardins partagés, qui a connu une forte participation, et qui montre bien l’engouement de nombreux habitants de notre commune pour le jardinage, comme on a d’ailleurs pu chaque fois le vérifier lors du succès du salon du jardinage, ou encore à l’occasion de la distribution publique de plantes faite aux habitants.

Les services des jardins de la Ville, de la gestion des espaces publics, de la vie des quartiers accompagnent ces démarches, qui valorisent l’initiative habitante, renforce la biodiversité urbaine, et le regard porté sur la flore.

Je vous demande donc simplement d’approuver la reconduction de ce programme de végétalisation participative, dont vous avez un des éléments, le contrat de parrainage des petits espaces, on sème a Montreuil en annexe de la délibération.

 

 

Subvention exceptionnelle et Convention de mise a disposition de salles pour le Sommet citoyen pour le climat

Pendant la COP 21, nous l’avons dit, l’une des actions centrales de la société civile sera l’organisation du Sommet citoyen pour le climat.

Il se tiendra les 5 et 6 décembre à Montreuil. La Ville de

Montreuil, riche de son tissu associatif, de son histoire de luttes sociales, citoyennes et environnementales, a souhaité accueillir la Coalition climat et ses partenaires, et s’est donc mis en situation de pouvoir accueillir cet événement.

Au-delà d’un soutien financier, il s’agit de mobiliser l’ensemble des services de la ville pour faire de cet événement un succès et offrir des conditions d’accueil optimales aux nombreux visiteurs internationaux.

Des moyens logistiques, un appui à la construction du projet, des relais auprès des acteurs locaux sont autant de contributions que la Ville de Montreuil apporte à la Coalition climat et ses partenaires pour assurer le succès de cet événement.

Les organisateurs ont déjà organisé le rendez vous de la place de la République a Paris les 26 et 27 septembre dernier qui ont connue une affluence importante : on a parlé 35000 personnes.

Le sommet de Montreuil qui se tiendra en même temps que la Conférence officielle, risque également de connaître une forte affluence. Nous devons nous y préparer. Au-delà de l’organisation du Sommet lui-même, un appel est d’ailleurs lancé aux habitants de Montreuil, qui peuvent proposer un hébergement solidaire à des personnes venues parfois de loin…

La « Coalition Climat 21 » organise événement avec le réseau Alternatiba. La coalition regroupe un nombre impressionnant d’organisations dans lequel on retrouve par exemple, Greenpeace, la Fondation Hulot, le WWF, France nature environnement, le réseau action climat, mais aussi les principaux syndicats de salariés, de nombreux mouvements de solidarité comme le CRID ou Action contre la Faim…ou encore des mouvements de jeunesse…

les organisations montreuilloises sont bien évidemment largement mobilisées et nous avons eu a cœur de construire avec eux aussi cet événement. C’est ainsi que dans le cadre du Village Mondial des alternatives se tiendra le village montreuillois des initiatives qui seront donc largement mises en lumière à cette occasion.

Vous avez dans le projet de délibération la liste des bâtiments qui seront utilisés a cette occasion ils sont nombreux. L’espace public sera également occupé par le village mondial des alternatives : les trois places, Jaurés Guernica et Césaire, et des rues seront piétonisées a cette occasion.

Je tiens a remercier l’ensemble des agents des services très mobilisés en vue de ce Sommet, et vous remercie donc d’approuver cette délibération.

 

 

 

Monnaie locale La pêche

Cette délibération s’inscrit en résonance avec la précédente.

Il est prévu en effet par l’association la Pêche, monnaie locale de réaliser une opération d’envergure a l’occasion de l’affluence attendue pour le Sommet alternatif, et donc de populariser largement l’usage de la monnaie locale pendant ces manifestations du Village mondial des alternatives ou encore du marché paysan qui se tiendra au même moment.

Les difficultés qu’ a pu connaître l’association, en attente d’une subvention du Conseil régional, nous conduisent a l’aider exceptionnellement pour se porter à la hauteur de l’événement, et saisir cette opportunité pour se renforcer.

Afin d’inciter le public à réaliser ses achats avec un moyen d’échange local, solidaire et citoyen, et de convaincre les exposants de recevoir la monnaie.

Lors de ces journées, l’association

bonifiera les enveloppes échangées, c’est-à-dire que pour tout échange de 20 euros, l’utilisateur recevra 25 pêches.

Les commerçants de Montreuil seront également associés à la démarche : rappelons que l’une des vertu de la monnaie locale est bien la relocalisation de l’économie, en favorisant le « consommer local. »

Je vous remercie donc d’approuver cette délibération.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles