© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Solidarité avec les réfugiés et avec le peuple kurde – Intervention de Claude Reznik au CM du 30.09.15

01/10/2015

Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les conseilleurs municipaux
Mesdames et Messieurs,

Face aux contre-informations parues dans la presse ces dernières semaines sur l’accueil par notre ville des réfugiés, il apparaît indispensable de rappeler quelques vérités.

Oui, l’Europe fait face à un afflux exceptionnel de réfugiés avec des drames insoutenables, presque quotidiens : depuis janvier, 380.000 réfugiés sont en effet arrivés par la Méditerranée selon le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés. Je veux rappeler que 33 000 autres ont péri pendant leur exode. 33 000 hommes femmes enfants, comme si on rayait des listes d’état civil le 1/3 de notre population montreuilloise.

Oui, la grande majorité sont bien des réfugiés qui fuient la guerre et la violence

La tragédie syrienne a déjà fait plus de 200.000 morts, 6 millions de déplacés internes et 4 millions de syriens qui ont fui la Syrie – sur moins de 23 millions d’habitants.

Aujourd’hui, c’est le Liban, pays de 4 millions d’habitants, qui accueille le plus grand nombre de réfugiés syriens avec plus de 1,5 millions de personnes. Rapporté à la population française, cela équivaudrait à 24 millions de réfugiés. Il faut rappeler haut et fort que ce sont les pays riverains qui paient le plus lourd tribut à cet accueil des réfugiés et non les pays du nord.

Ces chiffres mettent en lumière l’ampleur de la tragédie et illustrent a contrario l’obscénité de certains responsables politiques qui n’hésitent pas à parler de risque de « désintégration de la société française ».

Par la voie du président de la République, la France s’est engagée à accueillir 24.000 réfugiés syriens, et les différents services ministériels se sont déjà mis à l’œuvre dans ce sens.

Oui, à Montreuil, la tradition de l’accueil des réfugiés n’est pas un vain mot.

Les élus montreuillois considèrent qu’il est du devoir de la collectivité de s’inscrire dans ce mouvement de solidarité, comme cela a été le cas depuis de nombreuses décennies.

Dès 2012, l’engagement de la ville de Montreuil s’est traduit par le versement d’une aide aux victimes d’agressions sexuelles dans le cadre du conflit en Syrie (AAVS). Montreuil a également participé à la vague blanche pour la Syrie organisée par la Fédération Internationale des Droits de l’Homme et à la Ligue des Droits de l’Homme pour dénoncer les exactions commises en Syrie.

A Montreuil, la solidarité se situe au cœur de politiques publiques mises en place par la municipalité : foyers de travailleurs migrants Bara, Centenaire ou Sorins, dispositif d’insertion des populations roms, actions du CCAS, coopération internationale.

A ce propos, notre ville a signé, en 2011 un accord de coopération avec la ville de Bismil dans la partie kurde de la Turquie. Aujourd’hui, Bismil, subit de plein fouet les conséquences du conflit en Syrie et accueille de nombreux réfugiés kurdes sur son territoire. Les Kurdes paient un lourd tribut dans cette guerre : aux premiers rang avec leurs combattantes et combattants , ils subissent le feu croisé de Daesch et du gouvernement Turc. Nous leur témoignons notre entière solidarité.

Face aux drames des réfugiés syriens, irakiens ou subsahariens qui périssent par milliers dans la méditerranée, il appartient évidemment aux pouvoirs publics de réagir, car c’est le pouvoir régalien de l’État. Montreuil prendra naturellement sa juste part dans cet accueil en mobilisant les moyens existants que pourraient financer les pouvoirs publics et en accompagnant la mobilisation citoyenne.

Je vous remercie.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles