© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

Budget supplémentaire 2015 : Intervention d’Ibrahim Dufriche-Soilihi au CM du 9.07.15

09/07/2015

Monsieur le Maire, chers collègues,

Chères Montreuilloises et chers Montreuillois,

Nous voilà donc confrontés à l’examen du budget supplémentaire.

C’est un acte important dans la vie de la Ville. S’il permet de procéder, en cours d’année, aux ajustements financiers indispensables à la marche de la collectivité, il traduit également les choix de notre action publique.

En Investissement, comme en fonctionnement nous voyons les premières traductions du programme adopté lors du vote du budget primitif (accueil de la petite enfance avec près de 270 000 € pour l’ouverture d’une crèche associative, poursuite du programme amélioration de l’espace public et du cadre de vie, soutien à l’éco-festival La Voie Est Libre, et bien sûr l’entretien de nos équipements publics).

Après que nous ayons voté le budget primitif le 16 février dernier, nous allons donc voter ce budget supplémentaire. Mais je le souligne d’emblée, nous devrons articuler responsabilité en cette période de contraintes budgétaire et volonté de répondre au mieux aux missions de la Ville qui nous semblent essentielles.

Ces dispositions nous imposent une vigilance accrue sur l’exécution de ce BP 2015, pour éviter de nouveaux dérapages, que nous souhaitons faire dans la concertation, et la collégialité, et sur ce point je crois que nous ne pourrons qu’être d’accord.

Je ne reviendrai pas sur l’intervention de ma Collègue Muriel Casalaspro lors de l’examen du résultat du Compte administratif 2014, qui souligne les résultats particulièrement préoccupants de l’année 2014 , avec un cumul de faits négatifs : les baisses de dotation de l’État, les retards dans la perception de recettes ou encore l’augmentation trop importante de la masse salariale….

Dernier point sur lequel notre groupe avait d’ailleurs en son temps, alerté…

Mais, fait rare qui mérite d’être souligné, certaines recettes sont d’un niveau exceptionnel, comme celle des droits de mutation, qui permettent d’intégrer 900 000 euros supplémentaire au budget.

Après deux années 2013 et 2014   d’investissements à un haut niveau , avec 56 millions annuels ; un excédent de la section investissement en fin 2014, nous permet donc aujourd’hui, de réduire la dette.

Notre groupe Ensemble pour Montreuil, écologie et citoyenneté va donc voter ce budget supplémentaire, modeste et raisonnable :

Il est égal à seulement 1,6 % du budget primitif, mais aussi, il nous aide à réduire la dette de la ville de 1,8 million d’euros.

En cette période de restrictions, il permet tout de même de financer des équipements et aménagements très utiles, comme c’est le cas avec la crèche Zig zag à la Noue, des travaux aux abords des écoles ou encore d’abonder l’enveloppe des subventions pour l’emploi dans les quartiers.

Enfin, l’inscription d’une ligne d’investissement destinée à la sécurisation du bâtiment dans lequel logent les habitants dits du «  collectif des Sorins », traduit la permanence d’un engagement fort, que nous portons ensemble, envers les travailleurs migrants.

Les difficultés auxquelles la ville est confrontée nous conduisent bien évidemment à faire face, avec le double souci de qualité du service public local, et de poursuite de l’investissement pour des équipements utiles pour les habitants.

Mais aussi parce que la situation l’appelle, de redoubler d’attention et de discernement vis à vis des agents communaux en cette période de restrictions.

J’ai eu l’occasion de le dire aux représentants des organisations syndicales, lors d’une récente rencontre en Mairie,

Trois orientations me semblent devoir guider notre action envers les agents communaux : Dialogue, Transparence, Méthode

Dialogue : nous devons plus que jamais avancer ensemble dans le dialogue, ça évite les incompréhensions, ça permet de mieux partager les décisions et de bien expliciter les enjeux.

Transparence : C’est à dire, disposer du même niveau d’information qui permet d’apprécier les orientations prises ; c’est une garantie d’accès à une égalité de traitement pour toutes et tous

Méthode : Parfois nous en manquons, il faut le reconnaître… Je crois pourtant que la concertation doit toujours précéder la décision. Nous devons dans nos méthodes être attentifs aux éléments de calendrier, anticiper l’impact des décisions …

C’est forte de ces orientations que la municipalité sera en phase avec les agents communaux qui remplissent des missions essentielles et qu’elle sera en mesure de répondre au mieux aux attentes des habitants, et aux besoins de développement soutenable, pour notre belle ville de Montreuil.

Je vous remercie.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Please reload

Qui fait quoi ?
Liens utiles