Évacuation par la force du Triangle de Gonesse




23 février 2021,

Évacuation par la force du Triangle de Gonesse :

Le gouvernement et Mme Pécresse commettent une faute grave !


L’évacuation, ce 23 février au matin, de militant·e·s venu·e·s défendre les terres agricoles du Triangle de Gonesse marque la duplicité et le cynisme d’un gouvernement et d’une présidente de Région adeptes du double langage.


D’un côté le gouvernement renonce, il y a plus d’un an, au projet délirant d’Europa City, et commande un rapport visant à concevoir des scénarios alternatifs ; de l’autre, il maintient contre toute évidence économique, écologique et sociale un pan du projet initial : une gare en plein champs, qui ne répond en rien aux enjeux de transport public.


Ce maintien de la gare vient s’ajouter à d’autres renonciations du gouvernement sur le plan écologique. En effet, dès le 8 mars, les député·e·s commenceront à étudier le projet de loi « Climat et résilience » issu, en principe, des travaux de la Convention citoyenne pour le climat. Or, le Haut Conseil pour le Climat vient de donner ce même matin du 23 février son verdict au sujet de ce projet de loi : il ne permettra pas en l’état de rattraper le retard pris par la France sur sa stratégie bas carbone ! Pointant notamment des ambitions insuffisantes dans le domaine alimentaire ! Cherchez l’erreur…


Valérie Pécresse, présidente de Région, présente pour sa part une ronflante intention de “Plan régional pour une alimentation locale durable et solidaire“ dont le but serait notamment d’alimenter les Francilien·ne·s en fruits et légumes de qualité, en circuits courts. Et en parallèle, elle demande l’évacuation de terres agricoles productives justement situées dans la Région ! Cherchez l’erreur bis, ou mieux, la cohérence politique !


Nous ne sommes pas dupes. Et fort heureusement, de plus en plus de Francilien·ne·s non plus ! Notre aspiration à soutenir une agriculture paysanne de proximité pour bénéficier d’une alimentation de qualité, bio et à prix abordable, est désormais largement partagée.


Les élu·e·s de terrains que nous sommes le perçoivent chaque jour et portent avec les habitant·e·s de notre ville cette même aspiration. La récente décision unanime du Conseil municipal de Montreuil de soutenir le projet coopératif d’agriculture dans le Triangle de Gonesse en est une traduction éclatante.


L’évacuation inique de ce matin ne nous fera pas renoncer à cette belle ambition partagée de soutien à la production agricole dans le triangle de Gonesse.


Nous demandons la libération immédiate des militant·e·s arrêté·e·s.

Les élu·e·s du groupe municipal EELV - Montreuil Écologie

Mireille Alphonse, Anne-marie Heugas, Liliana Hristache, Wandrille Jumeaux, Djamel Leghmizi.


Contact :

Judith Pigneur

Collaboratrice de groupe & secrétariat des élu·e·s

Groupe EÉLV – Montreuil Écologie Tel : 01 48 70 66 29

Mail : judith.pigneur@montreuil.fr


Liens utiles
Qui fait quoi ?
Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon