© 2023 par "Flashinfo". Créé avec Wix.com

De 2001 à 2008 : l'écologie à Montreuil

Pour  la période 2001 – 2008, voici une sélection d’articles sur l’Ecologie à Montreuil, du Magazine et désormais blog « Le Poivron »  :

- Numero 93 septembre 2007  –  A pied, à cheval ou en piedibus : Cela existe déjà dans de nombreuses villes en Europe. Les Amis de la Terre de Montreuil ont pris l’initiative pour catalyser une première expérience dans leur ville…

- Numero 87 janvier 2007 – Rêve de terre : Rêve de terre est une des deux AMAP sur Montreuil. Entretien avec Anne Saradet, sa chef de projet…

-  Numero 87 janvier 2007 – Le défi écologique et la ville : A l’occasion de l’élaboration du PLU de Montreuil, les Verts et MVO, leurs élus, organisent trois rencontres thématiques entre élus et professionnels avec les habitants : le défi du climat – le défi de la densité et de la qualité urbaine – le défi de l’économie et de la solidarité…

-  Numero 85 novembre 2006 – Réseau (un peu) vert : Montreuil vient d’adopter une « demande de modification des opérations de la troisième tranche de l’avenant au second contrat réseau vert de Montreuil ». Texto ! A moi Courteline…

-  Numero 84 octobre 2006 – Les maisons Dodu : La communication a battu son plein autour de la construction par l’OPHM de logements labellisés « Haute Qualité Environnementale » entre la rue des Batteries et la rue Juliette Dodu, dans le quartier des Ruffins. Présentée comme exemplaire, cette opération n’en présente pas moins de nombreuses limitations…

-  Numero 72 juin 2005 – Maison en chanvre : Au 110 rue Ernest Savart, on peut voir une maison qui présente la principale caractéristique, vu de l’extérieur, d’être en travaux. Rien d’original…

-  Numéro 69 mars 2005 – Montreuil Diadema : L’écologie solidaire au quotidien… La ville de Diadema (Brésil) conduit un programme « Vida Limpa » qui développe des coopératives pour la collective sélective et le tri des déchets recyclables, en même temps que pour l’intégration sociale…

-  Numéro 73 septembre 2005 – Montreuil se met doucement en selle : Entre 1996 et les premiers arceaux à vélos, et 2005 avec les premiers couloirs mixtes bus-vélo au centre-ville, il s’est passé 10 ans où la place du vélo a progressé à Montreuil, comme elle a progressé un peu partout en Ile-de-France…

- Numéro 64 octobre 2004 –  Beaumont nature en ville : Le Parc des Beaumonts est constitué d’espaces complémentaires : une partie « paysagère », ancienne, avec des promenades, pelouses, jeux, zone aménagée en pente douce vers la ville, nommée le parc Mabille, et aussi des espaces naturels boisés. Une association s’active pour ce coeur d’un îlot de nature…

- Numéro 62 octobre 2004 – La charte VVV – Ville : Il y a deux ans, la Ville et VVV signaient une charte. Engagement municipal à réaliser un important réseau cyclable, engagement de l’association à participer à son élaboration. Premiers constats…

-  Numéro 56 décembre 2003 – Capteurs solaires mais politiques : Les énergies renouvelables, enjeu électoral ? L’inauguration d’une installation de capteurs solaires, sur le toit d’un immeuble de la Cité des Ruffins, a donné lieu à un épisode de la campagne pour les élections régionales de 2004…

 

Et pour aller plus loin, le dossier numérisé de la table ronde « banlieue rouge, banlieues vertes »,  organisée au lendemain des élections municipales de 2001, avec Michel Bourgain, Patrick Petitjean, etc…  Source : la revue EcoRev’, n°8 de la revue, de mars 2002 :  http://ecorev.org/spip.php?rubrique61

De 2008 à 2014 : une ville écologique

Mars 2008, en élisant Dominique Voynet, Montreuil a fait le pari de l’écologie pour avancer.

En 6 ans de mandature de Dominique Voynet et son équipe (Verts, Socialistes et Citoyens), la dette de la ville (qui risquait d’être mise sous tutelle) a baissé de 20 % et les marges de manœuvre pour investir ont été retrouvées. Le nombre de places en crèche a augmenté de près de 50 %, quatre (4) nouvelles écoles construites et la rénovation de toutes les autres a été engagée, comme celle des théâtres et des équipements sportifs.

3500 logements, dont 40 % sociaux, ont été livrés ou mis en chantier, 2000 logements de l’OPHM ont été rénovés, l’hôpital a été sauvé et de le haut-Montreuil (centre municipal de santé, crèches, mairie annexe, centres sociaux, et bientôt la piscine écologique…). Et l’équipe actuelle a obtenu l’arrivée prochaine des transports en commun: tramway T1, lignes de métro 11 et 1.

La transition écologique est engagée. Un nouvel état d’esprit est né : la transparence, l’éthique, la bonne gestion, et le soutien aux initiatives citoyennes, qu’il s’agisse de la Voie est Libre, du Mori’bar, du LUPS, du square Papa Poule ou des jardins partagés… Le chemin parcouru depuis 2008 est considérable ! Il faut poursuivre ce travail, car il y a encore beaucoup à faire, en tirant les leçons de l’expérience acquise et en tenant compte de vos attentes et de vos propositions.

Ce hors-série du Magazine de la Ville « Tous Montreuil »  résume le bilan de cette période : Ville de Montreuil 2008-2014 (Source : Tous Montreuil – Hors-Série de Février 2013)

De 2014 à 2020 : notre projet pour Montreuil

Notre méthode : Faire Montreuil ensemble !

Le projet que nous vous présentons dans ce document est un projet citoyen. L’idée n’est pas que la municipalité décide et fasse tout toute seule. L’idée, c’est de faire avec vous.

D’abord en vous associant pour la construction des grands projets pour notre ville : le réaménagement de la place de la Croix-de-Chavaux, la rénovation de La Noue, le nouveau plan de circulation, les projets de quartier…. Cet état d’esprit est récent. C’est comme cela qu’est née « La Voie est Libre », devenue le plus grand éco-festival d’Ile de France.

C’est aussi au sein de « La Fabrique » que se construit aujourd’hui l’aménagement des Hauts de Montreuil autour du futur tramway : à la même table se réunissent des habitants, des associations, des élus, des agents municipaux et des experts. On réfléchit ensemble, on cherche des solutions, on propose, on évalue et on généralise si ça marche.

Nous allons généraliser cette méthode de gouvernance car l’implication citoyenne est nécessaire pour la vitalité démocratique à Montreuil. Alors que les divisions politiciennes minent le débat démocratique dans notre ville, nous, nous vous proposons plutôt de faire Montreuil ensemble !